Soutien de la France Insoumise
Membre de la NUPES

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Procès en islamo-gauchisme : la commémoration de la Shoah ne doit plus être la scène d’attaques politiciennes !

Communiqué du groupe AMC Mairie de Toulouse et Métropole 

L’antisémitisme est un sujet grave, qui tue, et qui ne saurait faire l’objet d’une instrumentalisation politicienne. C’est ce qu’est sensé nous rappeler les monuments de souvenirs de la Shoah, telle que la plaque de mémorial, qui a été inaugurée ce lundi 17 avril 2023, par M. Jean-Luc Moudenc aux Jardins des Plantes. Et où nous étions présentEs pour représenter le groupe AMC. A cette occasion, le CRIF a fait un discours émouvant sur le devoir de mémoire, et de la transmission de la lutte contre l’antisémitisme.

 

Dernièrement les services de renseignements français ont fait état de leurs inquiétudes face à la montée des groupes violents d’extrême droite et de la résurgence de l’idéologie néonazie. Des individus radicalisés se retrouvent sur les réseaux sociaux pour déverser leur haine des juifs et des musulmans, projetant des attaques violentes. Ces réseaux font l’objet d’une surveillance accrue afin de déjouer des attentats, qui ont déjà fait de nombreux morts dans notre pays et dans d’autres.

 

Ce sujet devrait nous inquiéter au plus haut point, car il renvoie aux heures sombres de notre histoire, et menace des vies.

 

Pourtant lors de son discours, M. Moudenc a renvoyé le procès en antisémitisme, à l’extrême gauche et à « l’islamo-gauchisme », concept n’ayant aucune valeur académique, et ne servant qu’à discréditer l’opposition politique de gauche. Cette volonté de créer l’amalgame entre la gauche qui a combattue le long de son histoire le fascisme et le nazisme et l’extrême droite qui a toujours promue sous différentes formes la haine anti-juifs, est dangereuse. Dédiaboliser l’un en tentant de diaboliser l’autre, mène à des terrains glissants masquant le réel danger. M. Moudenc n’a pas l’air d’en avoir conscience.

 

Est-ce un aveuglement sur ce qu’il se passe dans notre société ? Ou une manœuvre indigne de discrédit de ses opposants politiques ? Dans tous les cas ce n’est pas à la hauteur de son rôle, et nous nous indignons de ce mélange des genres douteux. Nous demandons à M. Moudenc de respecter la concorde républicaine lors de ces moments de commémoration, et de garder ses attaques politiciennes à des tribunes plus appropriées.

Articles associés

Partager cet article

La newsletter de la Gauche Écosocialiste 31

Toutes les informations et actualités