Soutien de la France Insoumise
Membre de la NUPES

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Législatives en Ariège : le dimanche 2 avril, votez et faîtes voter pour Bénédicte Taurine !

Par Myriam Martin

Dimanche dernier, Bénédicte Taurine, FI/NUPES, candidate à sa propre succession, s’est qualifiée pour le second tour des élections législatives partielles en Ariège. Son adversaire sera Martine Froger, candidate dite dissidente du PS (en réalité suspendue de celui-ci depuis juin dernier), d’un PS local anti-Nupes, soutenu par la présidente de région social-libérale et « Macron-compatible », Carole Delga.

Au premier tour, la candidate de Renaissance a essuyé une défaite cinglante, arrivant en 4ème positon alors qu’elle avait franchi le pas du deuxième tour en juin dernier. Quant au RN, à l’origine de l’annulation du scrutin en juin 2022 pour des erreurs d’acheminement de bulletins de vote, il a à nouveau raté la marche du second tour. Pour autant son score de presque 25 % doit nous alerter sur les dangers et la poussée de l’extrême droite en Ariège.

A l’heure où sont écrites ces lignes, de très nombreux et nombreuses militant-e-s de la Nupes sillonnent la circonscription pour convaincre les indécis, les abstentionnistes de se déplacer et d’aller mettre un bulletin dans l’urne en faveur de Bénédicte Taurine. Même s’il y a eu 40 % de participation, ce qui n’est pas mal pour une partielle, on a encore de grandes marges de manœuvre.

L’enjeu est de taille car lors de ce deuxième tour, Bénédicte affronte la candidate de la macronie !

Dès les résultats connus, Renaissance a aussitôt appelé à voter pour la candidate Froger. Et on peut rajouter qu’au vu du score de la candidate Renaissance au premier tour et en l’absence d’un autre candidat de droite, Martine Froger a déjà recueilli une partie des voix de la droite macroniste et de celles de LR. Un comble quand on se dit socialiste ! Surtout que parmi les partisans de M. Froger, le vice président Kamel Chibli, n’a pas semblé gêné du soutien de la macronie sur le plateau de France 3 lundi 27 mars. Sans doute au nom des « valeurs et principes », mots que Kamel Chibli et Carole Delga ont souvent à la bouche, même si on ne voit pas bien à quoi il et elle font allusion. Ce qui est sûr c’est que désormais Martine Froger a endossé sans broncher le maillot d’Emmanuel Macron pour battre une authentique femme de gauche, Bénédicte Taurine, courageuse et toujours fidèle à ses principes, elle, d’égalité, de justice sociale, manifestant chaque semaine avec les opposant-e-s à la réforme des retraites.

Le social-libéralisme, ce résidu droitier du PS, est à l’origine du naufrage d’une partie de la gauche en 2017, naufrage qui a conduit et qui a permis l’arrivée au pouvoir du très libéral et très autoritaire Emmanuel Macron. La haine viscérale et irrationnelle vis à vis de la Nupes de la part des partisans de Martine Froger, les a conduit à commettre des fautes graves durant les législatives de juin 2022. Par leur irresponsabilité, Carole Delga et ses ami-e-s ont contribué en présentant des candidat-e-s dissident-e-s à la Nupes, à faire élire de trop nombreux députés RN dans la région Occitanie. Une faute politique majeure, très loin des engagements en faveur de valeurs de gauche.

Aujourd’hui, le PS, par la bouche de son secrétaire national, Olivier Faure, soutient Bénédicte Taurine qui est LA CANDIDATE DE TOUTE LA NUPES ET DE TOUTE LA GAUCHE.

Alors, si vous voulez battre la macronie et ses réformes antisociales comme celle des retraites, si vous voulez envoyer une femme clairement à gauche, votez et faîtes voter pour Bénédicte Taurine dimanche 2 avril !

Myriam Martin

Articles associés

Partager cet article

La newsletter de la Gauche Écosocialiste 31

Toutes les informations et actualités